Les locations saisonnières sont nombreuses actuellement. En termes de qualité et de prestations, il faut savoir que des labels de tourisme ont été créés pour classer les locations saisonnières. Les détails.

Locations saisonnières : les classements les plus connus

Bien que ce ne soit pas obligatoire, les labels de tourisme donnent cependant plus de visibilité à une location saisonnière. Parmi les plus connus, il y a d’abord le « classement de meublé de tourisme ». Il est établi par des organismes indépendants qui effectuent le classement en se basant des critères relatifs aux équipements, à l’accessibilité et au développement durable ainsi qu’aux services au client. Le label Clévacances, quant à lui, se base sur l’aménagement, l’environnement, l’accueil et l’aménagement. Il faut savoir que ce label peut s’appliquer à une maison indépendante, un appartement dans un immeuble ou une maison ou encore à un habitat de loisir.

Le label Gîtes de France comme son nom l’indique est dédié aux locations de vacances se trouvant en zone rurale. Il est basé sur des critères à savoir l’équipement, l’accueil et le prix. Ces critères ont été établis par la Fédération Nationale des Gîtes de France. Le label Accueil Paysan est dédié aux professionnels travaillant dans le domaine agricole qui ont mis en place un accueil touristique et social. Le label est délivré par la Fédération Nationale Accueil Paysan selon les critères mentionnés dans la Charte et les cahiers de charges.

Le label Fleurs de Soleil est établi par « Les Maisons d’Amis en France ». Cette association se base sur les critères suivants pour accorder leur label à une location de vacances, à savoir les hôtes habitant la maison, l’environnement et le confort. La qualité de l’accueil et le temps consacré à chaque client sont aussi des critères retenus. Le label « Tourisme et handicap » est un gage garantissant l’accessibilité d’une location saisonnière aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux personnes présentant un handicap sensoriel.

En fonction des labels, les locations saisonnières peuvent être classées en étoiles ou en épi, sur une échelle de 1 à 5.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *